Pourquoi peut-on dire que les accessoires en cuir DUMATINAUSOIR sont de fabrication artisanale ?

 

La maroquinerie DUMATINAUSOIR est pensée en Belgique et fabriquée en Italie. Toute la conception, soit l’idée, la réflexion, le dessin sont réalisés par nos soins en Belgique. Nous passons du temps à imaginer ce qui pourrait vous plaire et dont vous ne pourriez plus vous passer. Une fois les dessins techniques faits, nous passons la main à notre atelier italien qui lance la fabrication d’un premier prototype, parfois un deuxième ou plus, si nécessaire. Nous sommes très exigeantes car nous voulons vous offrir un produit de luxe ce qui demande que l’article final soit parfait. Ce sont ces petits détails importants qui signent la qualité d’un article et sa longévité. 

 Il est presque impossible d’imaginer tout le travail qu’il y a derrière un article lorsqu’on le découvre en magasin ou sur un site de e-commerce comme le nôtre, mais c’est effectivement beaucoup de tests, de regards, de discussions croisés entre l’artisan et nous-même, le créateur. Et c’est ce qui nous passionne !

 

Une question que l’on nous pose souvent : y a-t-il une différence entre un article artisanal et un article fait-main ? Oui, il y en a une mais elle est ténue.

 

Dans le processus de fabrication artisanale, la machine peut intervenir. Dans le fait-main, le produit est réalisé de bout en bout à la main (ce qui est de plus en plus rare d’ailleurs) car aujourd’hui, il existe plein d’outils ou de moyens mécaniques qui permettent une plus grande précision et sont donc bien utiles, car le résultat en est plus beau. Par ailleurs, les produits artisanaux sont fabriqués en petite quantité ou série, contrairement aux produits industriels qui le sont en grand nombre par machines. 

 En quoi les articles en cuir DUMATINAUSOIR sont-ils artisanaux ? Car l’action humaine y est très présente. Ils ne sont pas fabriqués en machines mais « avec l’aide » de machines ou « outils », qui requiert une bonne dose d’intervention manuelle. Nos artisans travaillent par exemple, avec la machine à coudre, la machine à découper, la machine à presse, ou encore la perforatrice, qui sans la main de l’homme ne peuvent faire le travail toute seule. 

 D’autre part, pour la personnalisation, une “presse” est utilisée pour les dorures sauf pour quelques symboles comme la couronne de comte pour laquelle nous avons eu des commandes qui doit, elle, être embossée à la main à l’ancienne et puis, bien sûr, les peintres eux, utilisent simplement un pinceau. 

 

 

Voici quelques exemples des différentes étapes de la fabrication artisanale de nos accessoires en cuir personnalisable.